Electricité Générale & Alternative
Electricité Générale & Alternative

Maitrisez les risques électriques

263 000 / an

Il y a environ 250 000 incendies domestiques qui sont officiellement déclarés chaque année aux assurances  (soit 2 fois plus en 20 ans)
1 / 4

Un incendie domestique sur 4 est du à une installation électrique défectueuse.

L'hiver quand les chauffages fonctionnent et qu'on se calfeutre chez soi, que l'on fait du feu, qu'on allume des bougies, ...deux dangers guettent : les incendies et le monoxyde de carbone.  

 

600 °

La température d'une pièce en feu atteint 600°C en 3 minutes.

 

Les incendies d'origine électrique

Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE), estime que sur 27 millions de logements existants (dont 16 millions ont été construits avant 1974), 7 millions sont à risques (300 000 le deviennent chaque année) et 2,3 millions sont équipés d'installations très dangereuses. Si bien que 30% des 250 000 incendies domestiques répertoriés chaque année sont d'origine électrique. 

2 300 000 

Sur 27 millions de logements existants (dont 16 M. construits avant 1974), 7 millions sont à risques (300 000 le deviennent chaque année) et 2,3 millions sont équipés d'installations très dangereuses.

Conséquence :  30% des 250 000 incendies domestiques répertoriés chaque année sont d'origine électrique.
(source : L'Observatoire national de la sécurité électrique - ONSE)

 

Les décès dus aux incendies 

1 200 personnes

Les incendies domestiques ont tendance à se multiplier : il s'en déclenche un toutes les 2 minutes en France.  En 2010,  près de 1200 personnes se sont retrouvées à l'hôpital à cause d'un incendie domestique.

Les incendies domestiques sont la  seconde cause de mortalité par accident domestique chez les enfants de moins de 5 ans

Le coût des incendies domestiques s'élève à environ 1,3 milliard d'euros : un coût supérieur de 160 % à celui engendré par le vol et de 30 % à celui provoqué par les dégâts des eaux.

10 000 victimes

Les incendies domestiques sont la cause de 800 décès et 10 000 victimes chaque année.

70%

  Alors que 7 incendies sur 10 ont lieu le jour, 7 incendies  domestiques mortels sur 10 se déroulent la nuit : le plus grand danger est celui d'asphyxie, les personnes étant surprises dans leur sommeil

1 / 3 personne

1 FRANÇAIS SUR 3 est VICTIME D'UN INCENDIE AU COURS DE SA VIE

 

Court-circuit, surchauffe, défaut d’isolation… un incendie sur quatre est d’origine électrique, il s’agit de la 1ère cause d’origine accidentelle. Pour prévenir ces risques, l’installation électrique et son utilisation doivent respecter des règles de sécurité. Le point sur la question.

Une installation défaillante ou non conforme, ou une mauvaise utilisation des matériels électriques  dans une maison peuvent être à l’origine d’accidents (choc électrique,  brûlure, électrocution…), d’incendies, voire d’explosions.
Un feu d’origine électrique se déclenche lorsqu’un câble ou un appareil chauffe anormalement jusqu’à enflammer des matériaux environnants (poussières, plastiques.) ou créer un court-circuit. Les incendies sont le plus souvent dus à l’usure, à la non-conformité ou à une mauvaise utilisation de l’installation.
Afin de protéger ses habitants et son logement, Le propriétaire doit s’assurer que l’installation est conforme à la norme  NF C 15-100 et que toutes les précautions sont prises lors de son utilisation.

Le respect de la réglementation

L’installation électrique doit respecter la réglementation en vigueur. Elle doit être inspectée une fois par une personne qualifiée (mauvaises connexions, câbles non protégés, surcharges, déséquilibre de phases, contacts défaillants, mauvaises isolations, sous calibrage par exemple…) et ainsi, de prévoir les interventions correctives et les éventuels travaux. Elle vise principalement la protection des personnes.

A savoir : en cas d’accident, l’absence de mise aux normes peut entraîner la mise en cause de la responsabilité pénale du propriétaire.

Des conseils de bon sens

- éviter les bricolages et faire entretenir l’installation par des professionnels qualifiés, 
- ne pas abuser de l’utilisation des multiprises, 
- vérifier régulièrement les connexions et les fils apparents, 
- dérouler l’intégralité du fil en cas d’utilisation d’une rallonge à rouleau (pour éviter une surchauffe), 
- Ne pas brancher une multiprise sur une autre multiprise
- identifier les sources d’humidité.

Il faut également s’assurer, surtout en cas d’acquisition d’un nouveau bien, que le tableau électrique est conforme. Ce bilan peut être fait par un électricien ou par un organisme de contrôle. Par ailleurs.

 A savoir : une installation défectueuse entraîne une usure plus rapide des matériels qui y sont reliés.

Un nouveau tableaux électrique

Electricien certifé

Spécialiste en rénovation électrique

La rénovation électrique

c'est un métier Cliquez ici

Vous avez des questions

 N'hésitez pas à nous contacter

ou utilisez notre formulaire de contact  Cliquez ici

Maitrisez

les risques électriques

Plus d'infos   Cliquez ici

Le certificat immobilier une idée à soutenir   Cliquez ici